Skip to content

15/01/2009

J’me fais du mal à m’faire du bien
Je me détruis par tous les moyens
Je tue le temps
Je m’évade comme je peux

J’me fais du mal à l’intérieur
Je garde au fond toutes mes douleurs
Je ne dis rien
Je garde ça pour moi

Je me défonce, je me dépense
En m’excitant dans tous les sens
La nuit, l’alcool,
Le son décollent ma tête

Je veux vivre comme je veux
Je peux même me dire, je suis heureux
Même si cette vie-là, ne me mène à rien
Ça me mènera jusqu’à demain

Un dernier verre, un somnifère
Pour oublier ce que je traîne
J’voudrais tellement
Te dire combien je t’aime

Je veux vivre comme je veux
Je peux même me dire, je suis heureux
Même si cette vie-là, ne me mène à rien
Ça me mènera jusqu’à demain

Je veux vivre comme je veux
Je peux même me dire, je suis heureux
Même si cette vie-là, ne me mène à rien
Elle me mènera jusqu’à demain.

Cox, Rien À Perdre, 2003 – vídeo original

Anúncios
3 comentários leave one →
  1. 15/01/2009 3:52 pm

    arranjas-me um clip para coratr as veias? 😛

  2. 15/01/2009 3:52 pm

    ai… cortar

  3. 15/01/2009 6:52 pm

    Tudo se consegue arranjar, J. 😉

Deixe uma Resposta

Preencha os seus detalhes abaixo ou clique num ícone para iniciar sessão:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão / Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão / Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão / Alterar )

Google+ photo

Está a comentar usando a sua conta Google+ Terminar Sessão / Alterar )

Connecting to %s

%d bloggers like this: